Les 12 mythes qui pourraient ruiner votre golf

Tom Wishon

Mythe #7

Plus la longueur du bois #1 est grande, plus loin ira la balle

Ce sujet est particulièrement délicat à mes yeux, car, si peu de golfeurs utilisent leur "driver" de façon optimale, c’est à cause de ce mythe.
Si vous vous baladez dans un magasin de golf classique, vous remarquerez que, toutes marques confondues, la longueur moyenne des "drivers" pour hommes varie entre 45,5'' et 46,5''. Cependant, entre 2005 et 2010, la longueur moyenne des drivers du Tour était de 44,5''. Cela ne vous parait-il pas étrange ?

Soyons clair. Les meilleurs joueurs du monde, dont la capacité à être loin lors de leurs coups de départ est primordiales et prépondérante dans leurs chances de gagner, utilisent des "drivers" qui sont plus courts que ceux que l'on tente de vous vendre !

Je vais vous raconter une autre histoire.
Pendant tout le 20ème siècle, jusque dans les années 1980, la longueur moyenne d'un "driver" pour homme était de 43'' et pour les femmes de 42''. Est-ce que tout d'un coup, depuis les années 80, les êtres humains ont grandis de 3'' (7,5cms) ? Evidemment que non ! Ce qui est arrivé vient simplement d'une volonté de vendre toujours plus de bâtons à chaque année, sur un marché saturé, au détriment du jeu de la très grande majorité des golfeurs amateurs.

Tout le monde sur terre est convaincu qu'un "driver" plus long signifie plus de vitesse de la tête du bâton, et donc plus de distance. Le fait est que les seuls golfeurs pouvant bénéficier de plus de vitesse de tête du bâton avec un "driver" plus long, sont ceux qui ont un désarmement très tardif des poignets. Au grand maximum 25% des golfeurs.
Le problème qui suit, et qui traite également de pourcentages, est lui beaucoup plus évident.
C'est vrai pour tous les golfeurs. Plus le "driver" est long, plus la probabilité de décentrer les coups à l'impact est importante. C'est la raison simple pour laquelle la longueur moyenne des "drivers" joués sur le Tour est 2'' (5cms) plus court que ceux que l'on vous vend à vous et vos amis.

Même les pros, avec leur technique affûtée, savent qu'ils ne peuvent pas être aussi réguliers et précis avec un "driver" plus long qu'avec le leur. 

Mon estimation, basée sur plus de 30 ans de travail dans la recherche sur l'adaptation des bâtons et l'analyse sur mesure (clubfitting), est que les "drivers" vendus sur le marché des bâtons de golf standards sont trop longs pour 90% des hommes et 98% des femmes.

Je vais vous dire qui peut réellement jouer avec succès un "driver" de 46,5''. Si vous faites partie de cette très rare catégorie de golfeur au tempo très doux, au chemin de bâton intérieur/extérieur ou square, au relâchement des poignets tardif, et une bonne régularité rythmique et de coordination, alors vous avez de la chance. Vous avez ma bénédiction pour jouer ce "driver".

Si ce n'est pas votre profil d'éaln, allez vous faire analyser et faites assembler un bois #1 neuf par un "clubmaker" qualifié. Non seulement la taille du bois #1sera adaptée à votre mécanique de swing, mais également la tige, le "loft", l'angle de la face, la "grip", l'équilibre, le poids, etc...
Les pros sur le Tour savent qu'ils ne peuvent pas jouer avec un "driver" de la taille du vôtre de façon
aussi régulière et précise que celui qu'ils jouent, et qui est plus court.

Croyez-moi, ils ont essayés. Ils savent l'importance pour leur compte en banque d'être le plus long possible, et cherchent tous les moyens de gagner 5 ou 10 verges depuis le tee. Ils savent aussi à quel point il est dur de renflouer leur compte en banque lorsqu'ils doivent taper leur deuxième coup depuis le "rough" .
L'ironie est que vous, amateurs, continuez à frapper vos "drivers" sur le talon, sur la pointe, en "slice" ou
en "hook", dans les arbres, et en priant à chaque "drive", que vous allez sortir LA "DRIVE" qui marche, que vous avez fait, avec ce "driver", il y a 3 mois.....avec ce "driver" qui est en moyenne 2'' plus long que les "drivers" joués sur les différents circuits de la PGA Tour, et malgré cela vous pensez que c'est de votre faute.

Alors comment savoir, et déterminer, la longueur optimale de votre driver ?

Un "clubmaker" compétent va déjà mesurer votre hauteur de poignet par rapport au sol, pour déterminer une longueur théorique initiale de votre driver, en fonction de votre morphologie. Ensuite vient une analyse mécanique approfondie, qui consiste à déterminer, en fonction de votre élan et de vos capacités athlétiques, la longueur optimum de votre "driver". Peut-être un peu plus long, ou un peu plus court que la longueur théorique mentionnée dans le tableau.

Souvenez-vous que toutes ces mesures sont faites par un "clubmaker" et "clubfitter" expérimenté en face de vous, et non par le département marketing d'une grosse multinationale à 2000 kilomètres de distance.

Des questions sur le  mythe 7 écrivez-nous !